L’armée européenne va voir le jour!

0
338

Les pays du Benelux ont annoncé leur volonté de créer une armée de défense commune. Une décision que pourraient prendre également la France, l’Italie, l’Allemagne et la Pologne.

Trois petits pays présents dès la première heure dans l’édification européenne et connus pour être le fer de lance de nombreuses avancées communautaires viennent de prendre une décision historique. Le Benelux (la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg) a décidé de constituer une force militaire unique et commune aux trois pays, en vue de montrer la voie à suivre pour mettre en œuvre et déployer de manière volontariste une vraie politique de défense commune des Etats-Unis d’Europe, qui va bien au-delà de l’Eurocorps. La Fédération européenne a d’ores et déjà annoncé son soutien à l’initiative qui permettra d’agir en faveur de la paix dans les conflits internationaux et de parler d’une seule voix au sein de l’OTAN, si elle est appuyée par d’autres Etats-membres.

Le Parlement européen, de son côté, se réjouit de la décision du Benelux et a immédiatement adopté à une large majorité une résolution pour modifier les traités européens et instaurer un nouveau cadre politique destiné à gérer ce nouveau corps d’armée commun, après que les sénateurs européens représentant la France, l’Italie, l’Allemagne et la Pologne eurent confirmé la volonté de leurs Premiers ministres de soumettre un projet analogue à leurs Parlements nationaux.

Le poids de la Fédération des Etats Unis d’Europe sur la scène internationale se trouve désormais considérablement renforcé. Les importantes économies dégagées à la suite de la mutualisation des moyens militaires (estimés à 50 milliards d’euros par an si les autres membres prennent part à cette armée commune) seront consacrées au financement de l’allocation universelle, du grand plan éducatif Copernicus et de la recherche. Les grandes puissances de ce monde ont pris acte de la création de cette nouvelle dynamique militaire de la Fédération européenne puisque l’on vient d’apprendre que les forces militaires russes ont décidé de suspendre tout mouvement militaire en Ukraine et de se retirer de la Crimée.

 

J.C.

 

Lire aussi:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here