Les Etats-Unis d’Europe obtiennent une réduction mondiale de 30 % de production des gaz à effet de serre

0
63
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le moment est historique. Le plan Forsythe prévoyant sur 15 ans la réduction mondiale de 30 % des gaz à effet de serre a été accepté par les pays les plus pollueurs de la planète.

Les baisses spectaculaires du rejet dans l’atmosphère des gaz à effet de serre enregistrées par les pays membres de la Fédération européenne, atteignant pour certaines 25 %, ont convaincu les Etats-Unis, la Chine, la Russie et l’Inde, de suivre l’exemple montré par Bruxelles. Les investissements colossaux réalisés par les Etats-Unis d’Europe (100 milliards d’euros repartis sur trois années) en partenariat avec les entreprises industrielles et le secteur européen de la production d’énergie ont rapidement été fructueux. La fédéralisation de la politique de l’environnement a en effet permis de coordonner de manière très efficace et nettement moins coûteuse le développement de l’énergie verte, jadis entravé par la concurrence absurde à laquelle se livraient mutuellement les Etats-membres. Comme si les conséquences de la prolifération des effets polluants allaient s’arrêter à leurs frontières. Grâce à la création du géant Eurogreen, à laquelle s’attela personnellement le président John Forsythe, la recherche d’énergies alternatives a été directement couplée à des applications industrielles concrètes et à leur viabilité économique. Faisant ainsi profiter ses anciens concurrents européens du produit révolutionnaire de ses recherches en matière d’exploitation de l’hydrogène, l’entreprise française Hydropower a pu bénéficier à son tour du savoir-faire allemand de la Grüne Stiftung pour opérationnaliser ses résultats et les adapter à des secteurs tels que l’automobile, aux centres de production d’énergie et aux industries lourdes. Grâce à la contribution des pays scandinaves, dont l’expertise en matière de filtrage des particules fines n’est plus à démontrer, les dernières grandes étapes du projet «  énergies vertes » ont pu être rapidement franchies. En demandant de surcroît aux grandes banques européennes de faciliter le crédit accordé aux entreprises pour implémenter les nouveaux systèmes non polluants, Forsythe a pu accélérer la révolution industrielle et les premiers contrôles de la pollution atmosphérique ont confirmé l’impressionnante baisse des émissions de gaz dans l’atmosphère, atteignant cette année 15 % en moyenne. Profitant du dernier sommet du G9 (Canada, Etats-Unis d’Amérique, Russie, Japon, Fédération européenne, Chine, Inde, Brésil et Australie) cet hiver à Washington, Forsythe avait donné rendez-vous en mai aux plus grands pays producteurs de gaz à effet de serre, conviés à se réunir au Sommet de Bruxelles. Ce soir, c’est chose faite, l’accord final a été signé. Il faut dire que le président européen avait un atout de plus dans son jeu : face aux résultats impressionnants qu’il a pu faire valoir et aux excellents rapports coûts/nouvelles énergies, la Banque Mondiale a fait new balance pas cher replique montre Replique Rolex Montres savoir dans l’après-midi qu’à la demande expresse de Forsythe, elle acceptait de couvrir les dépenses des pays qui ne seraient pas en mesure d’assumer complètement les dépenses nécessaires à la modernisation non polluante de leurs industries, par l’octroi de prêts sans intérêts. Une nouvelle page de l’histoire de l’industrialisation est en train de s’écrire.

 

G.E.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here