Les fleurons belges de la culture couronnés du prestigieux label européen « Culture pour tous »

0
361

BOZAR et La Monnaie ont été reconnus « Maisons de la culture européenne ». Saluées par le jury international d’artistes mandaté par les Etats-Unis d’Europe, les deux célèbres maisons recevront chacune un subside européen de 30 millions d’euros finançant la gratuité de l’accès à leurs activités du week-end.

Le prestige international dont jouissaient déjà BOZAR et La Monnaie faisait la fierté du Royaume de Belgique. La qualité de leur programmation n’a manifestement pas échappé non plus au jury indépendant d’artistes réuni à la demande de la ministre européenne de la culture, Eugênia Tavares-Silva, qui vient de leur décerner le label « Maison de la culture européenne », catégorie « Culture pour tous ». La plus convoitée, car elle permet de bénéficier d’un subside offrant au public l’accès gratuit aux activités artistiques du week-end, proposées par les institutions couronnées. Cette année, les expositions, les concerts,  les conférences,  les débats de société, les ateliers pour enfants, les pièces de théâtre et les projections de films programmés à BOZAR ainsi que les opéras et les spectacles de danse à La Monnaie seront donc entièrement gratuits le samedi et le dimanche. Paul Dujardin, directeur général du Palais des Beaux-Arts, n’a pas tardé à réagir. « BOZAR est très honoré de se voir attribuer cette distinction, en particulier dans une catégorie qui m’est chère. Car elle couronne les efforts d’une équipe qui a placé en tête de ses priorités la démocratisation de l’accès à la culture de qualité et un engagement européen sans faille ». Quant à Peter de Caluwe,  il a déclaré que « Ce prix venait saluer la qualité et l’originalité des choix artistiques de La Monnaie, qui a toujours considéré que l’opéra ne devait pas être l’apanage des plus fortunés mais qu’il s’adressait à tous ». Avec les expositions consacrées à l’impressionnisme français et au préraphaélisme, les galas 5 étoiles du week-end proposant cette saison notamment l’Orchestre philharmonique de Vienne, le Philharmonia Orchestre, Cecilia nike air max pas cher nike air max pas cher nike air max pas cher Bartoli, Diana Krall ou l’hommage à Clint Eastwood à BOZAR, ainsi que des titres impressionnants comme Les troyens de Berlioz et Der Ring des Nibelungen de Wagner à La Monnaie, nul doute que le public est le premier bénéficiaire de cette labellisation.

 

E.P.

 

Lire aussi:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here