L’Europe serait-elle une affaire de famille?

0
505

« Mosaïque familiale dans les régions d’Europe » est un projet conjoint de la ministre européenne de la culture, Eugênia Tavares-Silva, et du ministre européen des Affaires sociales, Peter von Stahl. Ce programme intergénérationnel, destiné à la petite enfance, ainsi qu’aux papys et mamys, vise à faire redécouvrir l’Europe aux familles. Une revalorisation du patrimoine régional couplée au dialogue entre générations.

Parmi les choses qui n’ont pas de prix, il y a la famille. Sa valeur est déterminée par la place que nous lui accordons. Après avoir consulté l’AEPES (l’Association des parents d’enfants scolarisés), les deux ministres européens ont élaboré un projet ambitieux, en collaboration avec le Comité des Régions, promouvant le dialogue intergénérationnel cultivé dès la prime enfance. « Cette relation est une source d’éducation, de transmission et de riches expériences, qui permettent à la fois de mieux nous comprendre les uns les autres et de développer plus aisément un climat de confiance », a déclaré Taveres-Silva. « Notre société en constante évolution peut parfois avoir tendance à nous faire perdre nos repères. Loin de toute forme de repli sur soi, l’idée qui prévaut ici est au contraire de permettre aux petits-enfants de partir avec leurs papys et mamys à la découverte d’une autre région d’Europe grâce à un vaste maillage, constitués de jumelages multiples entre les villes et les communes de l’ensemble des Etats-Unis d’Europe », a ajouté Von Stahl.

Les Etats-Unis d’Europe veulent ainsi souligner que la Fédération repose sur deux piliers importants : d’une part, la mosaïque des régions et des collectivités locales qui la composent, et d’autre part la communauté des familles dans lesquelles les liens intergénérationnels permettent de conjuguer la conscience du passé aux défis de l’avenir.

Une fois de plus, la Fédération européenne fait preuve d’initiative en contribuant par tous les moyens à créer un environnement basé sur des synergies propices à l’épanouissement des citoyens et en resserrant les liens familiaux dans un environnement de proximité à travers les régions de ses Etats-membres.

L’Europe, terre de libertés, a toujours considéré la famille comme la première cellule éducative de la vie sociale, préparant à la responsabilité et à la solidarité. Les Etats-Unis d’Europe ont donc décidé de mettre en œuvre à grande échelle ce nouveau projet de reliance sociale, baptisé : « Mosaïque familiale dans les régions d’Europe », qui rencontre actuellement un vif engouement sur l’ensemble du territoire européen.

 

J.B.

 

Lire aussi:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here