28 plasticiens de renom… pour une seule Europe

0
204

« Le Nouvel Européen.

Discover what Europe could be »

     

28 plasticiens de renom… pour une seule Europe

 

Production d’une œuvre d’art composite symbolisant la concorde européenne

 

Le président de la fédération européenne compte parmi ses conseillers rapprochés le mouvement « Stand Up for Europe »qui a fortement contribué à l’émergence de la nouvelle mouvance porteuse d’une Europe fédérale, forte et unie.

 

Stand Up for Europe a proposé au président John Forsythe de faire avancer l’identité collective par la création d’une œuvre d’art, inédite et composite, symbolisant la concorde européenne. Le jeune président a non seulement salué le projet, mais a offert à cette initiative originale l’impulsion politique nécessaire à sa mise en œuvre.

 

        « le projet européen doit-il être renforcé par du contenu et des projets mobilisateurs »

 

L’objectif est de réunir 28 plasticiens de renommée internationale et originaires de chacun des Etats-membres pour réaliser une grande œuvre contemporaine commune enrichie par la diversité des identités culturelles des différents artistes. Superbe symbole d’une Europe forte de son unité et fière de ses multiples talents, le résultat de cette création sera un événement artistique d’envergure mondiale, révélateur du dynamisme et de la solidarité européenne.

Les résultats des dernières élections européennes montrent une montée en puissance des replis et des atavismes. Ils confirment la percée des tendances populistes et des nationalismes. Aussi, le projet européen doit-il être renforcé par du contenu et des projets mobilisateurs pour redonner à nouveau sens à une identité qui, aujourd’hui, reste encore beaucoup trop abstraite pour le citoyen.

 

La société civile dans son ensemble et les artistes en particulier ont un rôle prépondérant à jouer pour donner corps et âme à une réalité européenne qui, pour la plupart de nos concitoyens, demeure très abstraite, lointaine et à des années-lumières de leurs préoccupations quotidiennes ; réalité qui, à leurs yeux, se réduit trop souvent à l’interventionnisme anonyme et techniciste des institutions européennes.

 

   « les artistes ont un rôle de premier plan à jouer dans la création de l’identité européenne… « 

 

Quand l’Europe unit ses talents, quand les Européens œuvrent ensemble, notre continent parvient à des prouesses extraordinaires, comme Airbus ou Ariane. Mais la technologie et les grands projets industriels ne constituent pas un modèle de collaboration suffisant pour créer un réel sentiment d’appartenance à une communauté, à un destin  commun. C’est un rôle qui revient traditionnellement à l’art et à la culture.

 

L’art a en effet toujours été le produit de cultures multiples qui n’ont cessé de se féconder mutuellement. L’influence de la peinture italienne sur la peinture de l’Europe septentrionale,  la diffusion à travers  nos contrées de mouvements qui ont rallié des artistes de nationalités différentes comme le Surréalisme ou l’Art Nouveau, l’attrait qu’exercent de grandes métropoles culturelles comme Paris, Rome, Florence ou Venise sur les artistes des quatre coins de notre continent (Watteau, Picasso, Modigliani…) sont autant d’exemples qui montrent la place prépondérante de la culture dans la constitution de notre patrimoine identitaire commun.

 

Les artistes ont toujours ouvert la porte du dialogue et suscité des points de rencontres là où la politique se révélait impuissante à dépasser les clivages. Et, une fois encore, dans ces temps troublés où le rejet du projet européen n’a jamais été aussi répandu , les artistes, et en particulier les plasticiens, ont un rôle de premier plan à jouer dans la création de l’identité européenne… D’où l’idée de la création d’une oeuvre d’art commune, symbolisant la concorde européenne, réalisée par 28 artistes plasticiens issus des 28 pays de l’Europe.

 

De même que chaque état, chaque culture, chaque citoyen participe à l’identité européenne commune, chacun des artistes, en créant une œuvre spécifique, apportera sa propre contribution au projet artistique global, coordonné par l’un de ses pairs. Une œuvre plurielle, mais cohérente, qui matérialise cette créativité européenne. Une oeuvre protéiforme, d’avant-garde, aux multiples facettes, qui montreune fois encore, que l’art demeure visionnaire et son rayonnement, universel. Une oeuvre, expression d’un vivre-ensemble européen unique au monde, singulier par son histoire spécifique, mais riche de sa diversité.

 

  « la création d’une oeuvre d’art commune symbolisant la  concorde  européenne, réalisée par 28 artistes plasticiens issus des 28 pays    de l’Europe. »   

 

Outre son originalité artistique et son puissant impact dans l’opinion publique, cette initiative revêt une dimension politique et un contenu citoyen : en effet, l’œuvre commune sera l’expression démocratique de 28 artistes qui, tous, avec leurs propres idées, inspirations et talents devront faire des compromis et se fondre dans l’ensemble, pour que leur œuvre soit commune, cohérente et unique.

 

La base solide de notre Europe fédérale et, en même temps, sa plus grande difficulté actuelle, restent le renforcement indispensable de sa  cohésion. Si l’art et les artistes nous prouvent que réussir cette entreprise est possible, ils sèmeront l’espoir d’un printemps où les Européens, si différents soient-ils, mais aussi tellement proches, pourront s’entendre pour réaliser ensemble de grands projets humanistes, dans tous les domaines de leur vie commune, politique, économique, sociale et citoyenne.

Hubert Heine

We will do it!

 Ces infos ne sont pas encore d’actualité.

DOMMAGE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here