Students for Europe, un mouvement spontané pour une envie juvénile de démocratie

0
155
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

« Le Nouvel Européen.

Discover what Europe could be »

« Dites, si c’était vrai »

 

A la suite de la création à Strasbourg en 2020 de la première grande université pan-européenne multidisciplinaire, les trois jeunes membres fondateurs de « Students for Europe », instigateurs de ce beau projet ont été salués par la presse européenne qui a relayé sur tout le territoire européen leur communication ci-après.

John Forsythe, président de la jeune fédération européenne a chaleureusement félicité le mouvement « Students for Europe » en ces termes:

« Merci à nos jeunes de bousculer le présent, d’oser dérègler les horloges et de nous rappeler en permanence que l’avenir s’invente en marchant à la recherche d’un horizon de possibles qui pourrait paraître impossible. Merci de partager vos colères, vos impatiences, vos désirs et vos rêves. Par votre fantastique action, vous contribuez à l’avènement d’un imaginaire européen commun plein de promesses.

Continuez à nous réveiller sur l’exigence d’égalité, la confrontation des idées, l’instauration d’une démocratie participative, le refus des injustices, le devoir de solidarité, la lutte contre les discriminations et le souci de la survie de la terre. Le gouvernement de la fédération européenne dans son ensemble veut parier plus que jamais sur vos audaces collectives pour poursuivre sans répit notre marche vers l’horizon lumineux des causes communes et la défense du bien commun ».

A la genèse de la Fédération européenne, les « Students for Europe »

A toutes les époques, en tous lieux, dans toutes les cultures, sous tous les régimes et dans tous les mouvements de la société civile,  la jeunesse a toujours été une force d’initiative et de changement et de progrès animée par des valeurs de spontanéité, d’authenticité et de générosité.

Ainsi, de nombreux jeunes étudiants se sont démarqués lors de la genèse de la Fédération européenne en décidant de se mobiliser et de constituer un réseau baptisé « Students for Europe » à travers lequel ils ont essaimé depuis lors auprès du monde académique un message porteur d’une Europe plus juste, plus solidaire, plus ouverte, plus proche des citoyens et plus démocratique.

Comme beaucoup d’autres de leur âge, ils avaient bien compris l’incohérence des discours de la classe politique et les propos confus qui flottaient, valsaient et tourbillonnaient dans tous les sens. Le politique a trop longtemps été ballotté et totalement déboussolé entre ce qu’il faisait, ce qu’il pensait et ce qu’il disait. C’est contre toute cette incohérence du niveau politique national qu’ils ont souhaité réagir et développer l’action à un niveau supérieur.

Pour une Europe de la vérité et de l’information

La jeunesse voulait aller bien au-delà des conventions et des calculs en refusant les demi-vérités, le non-dit,  la rétention d’information. Ils  se sont mobilisés pour pouvoir vivre comme il faut dans leur Europe.

Ces jeunes de « Students for Europe » ont donc fait ce choix primordial du « parler vrai » plutôt que du « parler neutre » pour faciliter l’intercompréhension du projet européen entre citoyens et avant tout entre les étudiants. Ces efforts qu’ils ont mené durant toutes ces années au quotidien sur les campus, a permis de sensibiliser et d’aiguiser la Fédération européenne et a mené à la création d’une grande université pan-européenne.

Un réveil de la jeunesse pour une démocratie européenne

Students for Europe a impulsé un réveil citoyen de la jeunesse nécessaire à une démocratie vivante et forte en réalisant des actions concrètes, sur le terrain au bénéfice de la Fédération européenne. Ils ont de fait participé à la refondation et à la reconstruction d’une Europe sur de nouvelles bases, une Europe plus simple, plus chaleureuse et plus solide.

L’initiative « Students for Europe » a porté, prôné et contribué à la mise en place d’une démocratie participative où chacun peut aujourd’hui avoir la parole et participer en portant des valeurs fédératrices et des propositions de bon sens compréhensibles de tous, en réalité, une Europe fédérale forte et unie qui répond désormais aux aspirations des citoyens.

Ils ont exclu dans leur parcours toute forme  d’extrémisme, de nationalisme, de repli sur soi et de rejet de l’autre et se sont voulus être une plateforme et une enceinte trancourant permettant une contribution créative de tous les étudiants qui se sont reconnus dans ce projet qui avait et a toujours pour vocation à rassembler partout au sein de notre belle Union.

Une exemplarité et une prise de conscience pour une autre Europe !

Un exemple à suivre, ils sont tout simplement entrés en résistance par une prise de conscience juvénile en menant la sensibilisation pour une autre Europe qui désormais ne fait plus seulement que rêver mais est devenue réalité s’appuyant sur des valeurs immuables, naturelles et vraies faites de simplicité et de vérité.

Comme simple arme pour ce changement désormais accompli, ils disposaient de la force de la jeunesse active sur le terrain, mobilisatrice dans ses activités et munie de la formule magique :

« L’Europe de demain, c’est notre jeunesse d’aujourd‘hui ».

La jeunesse de la Fédération européenne restera pour toujours marquée par la créativité et l’ingéniosité des Students for Europe. Leur persévérance et leurs réalisations se transmettront aux prochaines générations dans cette Europe fédérale des citoyens.

 

Bàlint Gyévai, Benjamin de Vanssay, Jules Bejot

Les Students for Europe 

 

We will do it!

Ces infos ne sont pas encore d’actualité.

DOMMAGE.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here