Quand les députés européens se font sonner les cloches…..

0
159

« Le Nouvel Européen.

Discover what Europe could be »

« Dites, si c’était vrai »

 

Rapprochez-vous des citoyens!


Un habitant de la belle Hesbaye belge, Juan Coppieters ‘t Wallant a décidé d’interpeller les dirigeants européens en écrivant directement au président du Parlement européen en ses termes:

« Je suis convaincu que L’Europe  souffre atrocement  d’un gigantesque déficit de communication.
Les institutions européennes disposent pourtant de puissants moyens de promotion et d’importants budgets de communication. 
Les matières traitées par l’UE qui se traduisent comme autant d’avancées dans bien des secteurs et dont bénéficient les citoyens de l’Union dans leur vie quotidienne sont fantastiques mais tout bonnement ignorées par ceux-ci ! Si chaque jour que Dieu fait, un bref spot « publicitaire » vantait dans les grands médias audio-visuels aux heures de grande écoute ( JT,…) telle ou telle réalisation de l’UE, cela changerait notre perception de l’Europe. Des panneaux mettant en évidence l’empreinte concrète et positive des projets à l’initiative de l’Europe du type  » le saviez-vous?  » devraient fleurir ci et là comme pissenlits au printemps. Informer en « matraquant » avec intelligence et honnêteté le citoyen. Comment autrement se sentir proche d’une Institution supranationale ou susciter des initiatives citoyennes quand celle-ci souffre du syndrome autiste ? On peut pointer du doigt bien des déficiences de l’UE mais en l’absence d’une caisse de résonnance, l’UE contractera une maladie qui pourrait se révéler mortelle. La crédibilité s’appuie impérativement sur une grande visibilité!
Pourquoi ne pas tenter de mettre en place un groupe de pression qui se donnerait lui-même de la visibilité en interpellant l’UE sur cet enjeu fondamental ? »

 

Un changement dans la Maison Europe


Olaf Frederiksson, président du Parlement européen  a mesuré toute la portée de ce message et a décidé de mettre en œuvre  une action inédite et totalement originale  qui redonnerait toutes ses lettres de noblesse à la politique de communication du Parlement européen.

Concrètement chaque député européen sera « obligé » de consacrer une semaine entière de son temps de travail mensuel 

sur » le terrain » dans un pays qui n’est pas le sien et qui ne relève donc pas de sa circonscription en sillonnant les villes et les campagnes étant entendu qu’à l’avenir une interdiction de cumul de mandat européen  avec des mandats nationaux, régionaux ou communaux serait mise en vigueur.

 

Un nouveau type de communication avec la population


Chaque élu européen devra se rendre dans les écoles et universités, auprès des milieux associatifs, des organisations syndicales, auprès des médias , dans les chambres de commerce, dans les centres culturels, dans les comités de quartiers et auprès des autres acteurs de la vie locale pour susciter des rencontres, justifier du travail accompli et décrire dans les faits et la vie de tous les jours, les avancées et la contribution européenne au bien-être du citoyen.
Un matériel pédagogique de présentation approprié leur sera fourni et une procédure stricte d’évaluation de leurs prestations sera mise en œuvre pout tirer tous les enseignements utiles.
Les 766 députés européens dont le président quadrilleront les 27 pays de la fédération pour sensibiliser les citoyens en mettant principalement en évidence dans un premier temps tout ce qui marche bien et tout ce qui fonctionne avec efficacité pour répondre aux attentes et aux aspirations des citoyens.
Lors de la séance plénière de reprise des travaux du Parlement européen en ce début d’année 2027, Olaf Frederiksson a déclaré solennellement qu’il fallait que les députés européens sortent de leur tour d’ivoire de Bruxelles et que le ressortissant hesbignon avait mille fois raison.
Ce citoyen nous rappelle une maxime chère au général D. Mc Arthur a déclaré notre président:


« Dans la vie, il faut savoir ce que l’on veut.
quand on le sait, il faut le dire;
quand on l’a dit, il faut le faire
quand on l’a fait, il faut le faire savoir »

 

Une vraie reconnaissance du citoyen


En conséquence s’est exclamé Olaf Frederiksson, nous allons tous nous retrousser les manches et mouiller nos chemises pour nous rendre sur le terrain et entamer un dialogue concret, constructif et permanent avec le citoyen (bien au-delà des promesses de campagnes électorales auxquelles nous avons malheureusement trop souvent habitué nos populations).
Nous allons faire savoir  à tous, tout que l’Europe entreprend de bien, de bon et de beau.
Impressionné par les retombées importantes du plan d’investissement Juncker coordonné par la Banque Européenne d’investissement (BEI) , Olaf Frederiksson a décidé de démarrer cette campagne d’information en mettant en lumière les retombées positives de cette institution encore trop méconnue.
Différents thèmes seront désormais abordés chaque mois en remplacement de la commémoration de « l’année européenne » par un mois européen dédié à un sujet particulier ressortant à la communication de la fédération et auquel le nouveau média transeuropéen « Le Nouvel Européen » 
http://lenouveleuropeen.be  a décidé de faire largement écho.
Chaque thématique mensuelle fera l’objet d’une campagne intensive de sensibilisation de la part de tous les députés européens qui iront donc « au charbon » pour traiter en prise directe avec les citoyens,  des matières concrètes ressortant à l’économie, au social, à l’éducation, à l’énergie, aux transports, à l’environnement, à la famille, à la sécurité, au développement régional, à la culture, à la jeunesse, à la justice et à bien d’autres sujets encore.
Manifestement un vent nouveau souffle dans les sphères européennes…. 

 

Hubert Heine     

We will do it!

Ces infos ne sont pas encore d’actualité.

DOMMAGE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here