Après Erasmus….Papyrus, le Parlement Européen a décidé de s’impliquer

0
2703

« Le Nouvel Européen.

Discover what Europe could be »

« Dites, si c’était vrai »

 

 

Le président du Parlement européen, Olaf Frederiksson , nous a une fois de plus donné la preuve de son fougueux tempérament de viking, au caractère bien trempé et au parler vrai, qui impressionne  l’assemblée des élus qui  s’imaginent à chaque fois que leur président, précédé de son énorme moustache blonde, est sur le point d’entreprendre une expédition punitive.

La jeunesse, une force d’initiative et de changement

Avec sa voix puissante qui résonne dans l’hémicycle silencieux,  il a l’habitude d’entamer chacun de ses discours du même préambule :

<< Nous avons besoin d’une Europe plus forte, d’une Europe qui fonctionne, d’une Europe exemplaire, d’une Europe plus proche des citoyens, d’une Europe qui inspire confiance, d’une Europe qui parle d’une seule voix, d’une Europe qui promeut de grands projets fédérateurs, d’une Europe audacieuse dans ses réformes sociales et économiques » et…. subitement  d’ajouter d’une Europe  dont notre jeunesse puisse être fière aujourd’hui et demain ».

Élaboration d’un projet participatif

Aujourd’hui se met-il à clamer, je suis fier de vous tous mes amis députés, vous êtes dignes de votre mandat d’élus du peuple car tous sans exception vous êtes allés à la rencontre des jeunes dans le cadre de cette grande initiative collective de communication pour la jeunesse, « Papyrus » que  le Parlement européen a mis en œuvre avec succès.

Le patron du Parlement européen (père de 10 enfants) est convaincue qu’il faut répondre aux attentes de la jeunesse car elle est une composante sociale essentielle qui forge les mentalités et contribue à part entière à l’édification de l’Europe de demain.

Notre jeunesse dispose par ailleurs  d »énergie propre, de créativité et de vision qui constituent des forces motrices du renforcement du sentiment d’appartenance aux grands objectifs de la Fédération européenne.

Jusqu’il y a peu, les instances européennes ne faisaient  que lancer et relancer des plans d’information, de sensibilisation,  de communication qui s’avéraient tous aussi improductifs et stériles les uns que les autres car ils ne parlent pas à la jeune génération…

Les campagnes de communication se succédaient sans discontinuer  avec logos, forums, systèmes en temps réel au Parlementarium, réseaux interactifs, gadgets marketing, sites web les plus sophistiqués et recours aux nouvelles technologies: le résultat et les retombées furent  infimes pour ne pas dire nuls.

Ecoute, argumentation et questionnement

Face à ce constat le Parlement européen décida de lancer une initiative pilote baptisée   » projet Papyrus  » qui a transformé  les 751 députés en missi dominici  en prise directe avec  la jeunesse: tous les élus européens se sont mobilisés pour aller à la rencontre des écoles et des universités afin de susciter un dialogue citoyen: ce fut un immense succès avec des résultats concrets et prometteurs.

Au travers de ce projet de grande ampleur sur tout le territoire européen  « Papyrus » a fait des merveilles; chaque député européen envoyé sur le terrain ne s’est pas contenté de parrainer des établissements scolaires et universités mais a proposé suivant une méthodologie bien pensée, de nouveaux moyens d’expression citoyenne ciblés et adaptés destinés à faire émerger des projets fédérateurs, mobilisateurs et émancipateurs au regard de la jeunesse.

Résultats prometteurs

Toutes les idées et initiatives qui découlent de « Papyrus » sont désormais présentées et diffusées sur les chaines de télévision (aux heures de grande écoute) et les réseaux sociaux: documentaires, courts métrages, films promotionnels cinématographiques, clips sur Papyrus, talk-show, compte-rendu télévisés des députés européens, témoignages des jeunes sur Papyrus.

L’ensemble de cette activité a abouti à la mise en place d’une chaîne télévisée paneuropéenne dédicacée à « Papyrus ».

Manifestement  la nouvelle feuille de route dressée par Olaf Frederiksson dans la communication avec les jeunes est riche d’espoir car basée sur plus de proximité, d’outils technologiques de communication et surtout plus d’interactivité et d’échanges.

La communication est réussie quand elle permet de travailler ensemble et d’atteindre des objectifs communs.

Bravo aux élus européens qui sont arrivés à convaincre non pas tant en prenant la parole, qu’en voulant la donner et la partager.

 

Hubert Heine

 

We will do it!

Ces infos ne sont pas encore d’actualité.

DOMMAGE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here