L’Europe sur orbite

0
4038
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

« Le Nouvel Européen.

Découvrez ce que l’Europe pourrait être »

« Dites, si c’était vrai »

 

Les succès de l’Europe dans le domaine spatial ou le leadership d’une vision spatiale européenne

 

Nous savons tous que le professeur Tournesol Beulemans, sommité scientifique toujours adulé par ses étudiants, est régulièrement consulté par le Président John Forsythe sur les sujets des grandes innovations technologiques que la Fédération européenne entend déployer.

Notre dynamique  Président a bien compris que  l’Europe est amenée à relever les défis mondiaux liés à l’accroissement démographique, à l’augmentation de la demande de ressources et au changement climatique, et il est pleinement conscient que les solutions fondées sur les technologies spatiales se révèlent d’une importance cruciale.

 

Importance stratégique des activités spatiales

 

Dans ce contexte l’Europe forte de sa politique commune d’innovation, de recherche et de développement est en pleine capacité pour oeuvrer à l’unisson afin de promouvoir sa position d’acteur de premier plan dans le secteur spatial, d’accroître sa part sur les marchés spatiaux mondiaux et de saisir les avantages et possibilités qui y sont associés.

Conseillé par l’éminent Professeur Tournesol Beulemans qui a rallié à lui l’ensemble de la communauté scientifique, la fédération européenne a décidé de lancer une nouvelle stratégie spatiale dans laquelle les technologies, données et services spatiaux sont en mesure de soutenir de nombreuses politiques communes européennes, dont le commerce et la compétitivité de notre économie, la migration, la protection de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques, les transports, l’urbanisme et l’aménagement du territoire, le marché unique numérique, la gestion durable des ressources naturelles, la sécurité et la défense.

Ce nouveau programme spatial compte bien renforcer et stimuler l’emploi, la croissance et les investissements en Europe.

Galvanisé par les chercheurs européens dont le professeur Tournesol Beulemans (surnommé TB par ses étudiants) a pris la tête, c’est avec force que notre président clame haut et fort qu’en investissant massivement dans l’espace, l’Europe entend repousser les limites de la science et de la recherche.

 

Maximiser les avantages que représente l’espace pour l’économie européenne

 

En cette année 2037, l’Europe dispose d’un secteur spatial de classe mondiale, avec une puissante industrie de fabrication de satellites qui regroupe environ 50 % des marchés mondiaux ouverts, et, en aval, d’un secteur de services dynamique qui comprend un grand nombre de PME.

L’économie spatiale européenne (y compris la fabrication et les services) occupe plus de 600 000 personnes, et sa valeur est estimée à un montant avoisinant les 700 milliards d’euros, soit environ 40 % de la valeur du secteur spatial mondial.

Porté par l’enthousiasme et la haute expertise du professeur Tournesol Beulemans , les instances dirigeantes de la fédération européenne ont décidé de recourir aux solutions spatiales pour dessiner certaines stratégies du futur, par exemple en matière de voitures autonomes et connectées, de chemins de fer, d’aviation et d’aéronefs sans pilote (drones), de plan européen de radionavigation, de surveillance de l’utilisation des sols et de l’exploitation forestière,  de la connectivité permanente et de l’interfonctionnement des technologies satellitaires et terrestresetc…

Il est important de souligner que nos dirigeants européens ont voulu voir des retombées économiques substantielles associées à ces nouvelles applications technologiques de telle façon que la population tire des avantages directs et que l’industrie européenne puisse jouer un rôle de premier plan.

Les mesures mises en place ouvrent dès lors de nouvelles perspectives commerciales pour l’industrie européenne, dont les PME et les jeunes entreprises, et permettront aux institutions de recherche, aux autorités publiques et aux entreprises de développer des solutions spatiales et d’en tirer profit.

 

Soutenir la recherche et l’innovation

 

Sous l’impulsion du professeur Tournesol Beulemans le président Forsythe a donc décidé de soutenir par un effort sans précédent  la recherche et l’innovation, ainsi que le développement des compétences mais cette initiative s’est révélée tout-à-fait originale car désormais  les activités dela recherche spatiale sont associées  à d’autres domaines d’action tournés vers les défis mondiaux et sociétaux.

Comme se plait à le dire Tournesol Beulemans, les synergies horizontales et les approches pluridisciplinaires  permettent l’enrichissement réciproque des idées et l’assimilation/l’essaimage des technologies spatiales et non spatiales.

 

Renforcer le rôle de l’Europe en tant qu’acteur mondial

 

Les projets liés à la science et à l’exploration spatiales ont également une portée mondiale et l’Europe entend poursuivre les dialogues spatiaux avec les partenaires internationaux stratégiques  afin de promouvoir un comportement responsable dans l’espace, de préserver et de protéger l’environnement spatial pour une utilisation pacifique par toutes les nations.

En conclusion, le potentiel de l’espace pour l’Europe est énorme.

Comme l’a rappelé le président Forsythe à la tribune du Parlement européen:

 « En matière d’activités spatiales l’Europe fait face à des défis mondiaux immenses qui appellent des réponses mondiales ».

 

Ensemble nous sommes tellement plus forts

 

La Fédération européenne veut assumer cette responsabilité collective car elle a la volonté de parler d’une seule voix.

Aucun État membre ne peut le faire seul. La fédération européenne agit en acteur mondial afin de promouvoir et de préserver l’utilisation de l’espace pour les générations futures.

 

Hubert Heine

 

Nous allons le faire! 

Ces infos ne sont pas encore d’actualité.

DOMMAGE.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here