La parole des jeunes et des aînés dans le débat public…. une piste pour un nouveau désir d’Europe

0
1243

« Le Nouvel Européen.

Découvrez ce que l’Europe pourrait être »

« Dites, si c’était vrai »

 

Back to school+, un projet rassembleur, mobilisateur et fédérateur

En cette année 2038 décrétée année européenne de la jeunesse, les Présidents de la Fédération européenne et du Parlement européen, John Forsythe et Olaf Frederiksson , convaincus que la jeunesse constitue une force d’initiative, de changement et de progrès, ont mis à l’honneur une grande initiative qui avait vu le jour vingt ans plus tôt sous le nom de « Back to school+ »

Ce projet pionnier ambitionnait d’instaurer un dialogue intergénérationnel à travers la mise en oeuvre d’un programme de formation  à grande échelle concernant le Projet européen.

Très vite ce programme porté à bras le corps par un collectif de députés européens enthousiastes, connut un engouement sans précédent en mobilisant les acteurs du monde de la jeunesse, les associations des anciens retraités de l’UE et l’ensemble de la société civile.

 

Des liens d’un nouveau genre se nouent 

Des cours et dialogues citoyens furent dispensés dans les écoles et universités par les fonctionnaires européens retraités.

le projet encadré par des spécialistes de l’enseignement, soutenu par les Institutions européennes, relayé par des mouvements citoyens comme Stand Up for Europe et porté par le soutien logistique et informatique des cercles universitaires « Students for Europe »  participa à un vaste mouvement  d’éducation citoyenne et d’intérêt général sur tout le territoire européen.

Cette initiative  a véritablement contribué  à renforcer auprès des jeunes la connaissance, la compréhension et l’analyse critique des questions relatives à l’Union Européenne dans un esprit objectif, avec une compétence professionnelle et une pédagogie adaptée.

Back to school+ en complément au programme Erasmus + aura permis  une extraordinaire conscientisation et mobilisation des jeunes au niveau européen, qui ont été à l’avènement d’ une force politique « fédérale » du monde de la jeunesse qui aura  imposé aux  Etats membres ( et à leurs partis nationaux)  d’évoluer vers la Fédération européenne telle qu’on la connait actuellement.

 

La jeunesse, fer de lance du renouveau du projet européen

On peut même dire que cette lame de fond de la jeunesse aura grandement contribué à parachever l’Union économique et monétaire et à concrétiser l’intégration politique permettant de mutualiser les ressources financières et de partager notamment les politiques de défense et des affaires étrangères, d’assurer la protection des frontières externes de l’Union  pour permettre en son sein la libre circulation des personnes, des biens, des services et des capitaux, d’instaurer une harmonisation fiscale  permettant de financer des transferts de solidarité en échange d’une discipline assumée.

Comme le rappelle  le Président Forsythe, un visionnaire de l’époque, Paul Goldschmidt, cheville ouvrière du projet Back to school+ dans les années 2018, se plaisait à dire:  » pour créer le « démos  » européen et son sentiment d’appartenance tellement vital ,  il faut prioritairement passer en force et se mobiliser dans la durée sur le système éducatif »

L’Europe avait plus que jamais besoin de projets rassembleurs et Back to school+ a compté avec Erasmus + parmi les projets fédérateurs qui ont été au coeur de la renaissance européenne.

Il fut donc décidé à l’époque de démultiplier les ressources financières au bénéfice des systèmes d’enseignement  en passant du concept de « souveraineté nationale » à une politique commune d’éducation au niveau européen qui,  en montrant l’exemple,  aura fait émerger d’autres grandes avancés dans la refondation de l’Europe et de sa nouvelle architecture institutionnelle.

 

La connivence intergénérationnelle stimule un nouveau désir d’Europe

Ceci est le début d’une grande et belle aventure, celle de Back to school+  dont nous relaterons dans les prochains bulletins les grandes étapes de sa mise en oeuvre.

Nous verrons comment  les jeunes et les seniors retraités de la fonction publique européenne se sont mis en ordre de bataille pour donner à nouveau goût à l’Europe et participer au débat public.

 

Hubert Heine

 

Nous allons le faire! 

Ces infos ne sont pas encore d’actualité.

DOMMAGE.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here