FÉDÉRALISME EUROPÉEN –LA FIGURE CHANGEANTE DE L’UE

Voulez-vous en savoir plus à propos de la structure actuelle de l’Union européenne ? La vérité, c’est que le concept d’intégration européenne se base sur le fédéralisme. En nous plongeant dans les institutions fédérales en Europe, on peut dire que le Fédéralisme européen pour vocation de rassembler les unités autonomes séparées sur le continent autour d’une structure supranationale. Jetons un regard sur la manière dont le fédéralisme a gagné du terrain ces dernières années.

Avant de vous plonger dans le Fédéralisme européen, vous devez savoir ce que signifie ce terme.

En quelques mots, Fédéralisme permet à des gouvernements nationaux et locaux de coexister dans le même espace politique. C’est une Union d’entités, de communautés, de personnes ou d’Etats.
Si vous avez prêté attention au Fédéralisme, vous avez certainement réalisé qu’il est lié à l’organisation et à la répartition des pouvoirs. C’est une combinaison harmonieuse entre pouvoir national et communautaire. L’Union européenne est régie par le principe selon lequel certaines prérogatives continuent à appartenir aux pouvoirs locaux. A nouveau, dans un système fédéral, certains pouvoirs comme la souveraineté sont détenus par l’entité supranationale. Dans ce contexte, il est important de réaliser qu’un tel système ne créé pas de conflits entre les différents niveaix d’autorité. L’autorité centrale et l’autorité locale travaillent ensemble dans le but d’établir des politiques communes.

Qu’est-ce la citoyenneté européenne ?
La citoyenneté européenne est l’un des aspects les plus importants du Fédéralisme européen. Si vous êtes citoyen d’un Etat membre, vous êtes alors automatiquement citoyen européen. Ce que vous devez garder en tête, c’est que la citoyenneté européenne ne remplace pas votre nationalité. De plus, cela établit une relation entre les niveaux fédéral et national.

Saviez-vous que le Fédéralisme se base sur 3 principes ?
Autonomie : Selon ce principe, chaque gouvernement peut profiter d’un certain degré d’indépendance dans son domaine de compétence.
Séparation : Le principe de séparation indique que les pouvoirs exécutifs et législatifs sont partagés entre le pouvoir national et central.
Participation : Les Etats membres doivent faire parties intégrantes des délibérations qui relèvent du niveau fédéral. S’ils participent, ils doivent au moins envoyer un représentant à la réunion.
Remarquons par ailleurs qu’Il n’y a pas de règle stricte stripulant que le Fédéralisme européen doit absolument être déterminé par des règles strictes. Il peut se construire progressivement en sur les structures sociales et politiques existantes.

L’emplacement des Instances de Décisions:
Des spécialistes pensent que dans un système fédéral, les lieux de décisions devraient être déplacés. Au sein de l’Union européenne, le pouvoir économique est à Francfort, le pouvoir judiciaire au Luxembourg et le pouvoir politique est à Strasbourg et à Bruxelles.
L’Union européenne fonctionne grâce aux lois modernes du Fédéralisme. Les Etats membres et l’Union négocient et se mettent d’accord avant de prendre une décision, évitant ainsi toute forme de conflit.
La participation des entités fédérées aux processus de prise de décision ne met pas forcément en exergue le statut supranational de l’Union. Le processus participatif souligne plutôt l’idée selon laquelle chaque Etat membre a le droit d’envoyer des représentants dans les instances fédérales et d’e^tre associé à la création de lois fédérales et au processus de prise de décision gouvernementale.

L’Europe-a-t-elle besoin du Fédéralisme ?
A un moment où les Etats membres de l’Union européenne font face à de nombreux problèmes, ils peuvent compter sur le Fédéralisme Européen. Les pays disposant d’un régime fédéral dans l’Union européenne sont l’Allemagne, la Belgique et l’Autriche. Des Etats centralisés comme la Grande-Bretagne, la France ou encore l’Espagne ont constatés qu’au fil du temps, leur pouvoir s’est lentement érodé. Cela montre que certains pays vont également vers le Fédéralisme.
Les Etats membres ne peuvent tout simplement pas se passer de l’Union et de son système fédéral. S’ils veulent peser sur la scène internationale, ils doivent travailler ensemble. Pour cela, tant le niveau national que fédéral devraient prendre des décisions sur base du consentement mutuel. L’intérêt de l’ensemble des pays prime sur celui des nations individuelles.
Même si le Fédéralisme n’a été initialement qu’une idée générale, aujourd’hui, il est associé à l’Union européenne puisque celle-ci se prête parfaitement au Fédéralisme européen.